Anaphorèse

Le procédé mis en oeuvre est un procédé d’électrodéposition de peinture consistant à immerger la pièce dans un bain de peinture hydrodiluable et conductrice.


Description du procédé

On applique entre elle et une contre-électrode une différence de potentiel en reliant la pièce au pôle positif (anode, d’où le nom d’anaphorèse) et la contre-électrode au pôle négatif (cathode). L’effet qui en résulte s’accompagne d’une migration des particules de peintures en suspension de la cathode vers l’anode. Celles-ci se déposent alors uniformément et sur pratiquement toute la surface de la pièce immergée. L'opération ne dure que quelques minutes dans un bain brassé en continu. La peinture est ensuite égouttée puis polymérisée en étuve à une température inférieure à 120°C.

  • Aspect : gris bac 707
  • Épaisseur : 4 à 30 µm
  • État de surface : absence d’impact sur la rugosité
  • Abattement en fatigue : pas ou d’impact, dans tous les cas inférieur à celui observé sur OAC, OAS fine ou TSA.

Substrats

Tous matériaux conducteurs (alliages de titane, d’aluminium, Inconel, aciers inoxydables,…) et pour tous les modes de transformation.

Applications

  • Tenue à la corrosion.
  • Base d’accrochage de peintures.
  • Simplification des plans de protection avion (procédé 3 en 1)
  • Epargne avant anodisation dure.

Secteurs concernés : aéronautique, spatial, automobile, ferroviaire …

Critères de choix - Limitations

Compte tenu des épaisseurs importantes des oxydes formés en anodisation dure, il peut être nécessaire de tenir compte des variations de cotes des pièces. Il est parfois indispensable de rectifier la couche après anodisation pour restituer un état de surface

Impact environnemental

La peinture utilisée est majoritairement constituée d’eau (80%) et contient moins de 5 % de solvants organiques. La présence d’une zone ATEX n’est donc pas nécessaire.

Le procédé utilisé ne contient pas de métaux lourds ni de solvants chlorés et son taux de COV est limité

Enfin, il n’existe, à ce jour, aucune menace sur la pérennité de ce procédé.

Référentiels

Norme EN en cours de rédaction et de validation